Travel with love

Ça sert à quoi ?

Difficile d’entretenir un blog régulièrement. L’humeur, l’occasion, le temps : les excuses ne manquent pas, et on finit par ne même plus culpabiliser à la vue de cette page virtuelle, désespérément blanchie par notre inconstance. Car il ne faut pas se leurrer : ça en prend, du temps, et de l’énergie, même et surtout pour remplir une insignifiante feuille de choux réfugiée dans la niche (vinyl) d’une chapelle (musicale, jamaïcaine). Quand on y pense, c’est quasi ésotérique cette affaire – verre à moitié plein. Verre à moitié vide – mais en fait, ça intéresse qui ? et surtout : ça sert à quoi ?    

047a15f206f5cfe0cbf8222164c40753Si ce n’est pas encore clair, laisse-moi te le repréciser haut-et-fort (enfin, en lettres grasses et capitales, quoiCE BLOG NE SERT A RIEN. Choc, révélation. Scandale ! En fait non. Je n’ai pas lancé cette tribune pour servir à quoi que ce soit. Loin de moi l’idée de verser dans un romantisme du “geste inutile”, mais quelle tristesse, quand on y pense : servir à quelque chose.  « A quoi sers-tu, toi ? Je me sens utile, moi ! ».  Il faut, face à cet utilitarisme contagieux, imposer un tonitruant : je ne sers à rien, et je t’emmerde ! Et le Reggae dans tout ça, vous me direz ? Et bien c’est pareil, ça n’sert à rien. C’est beaucoup plus important.

Prenez cette chanson de Justin Hinds, par exemple : Travel with love. Quelqu’un peut m’expliquer à quoi ça sert ? J’ai l’ai faite écouter à un policier qui voulait sanctionner, mais ça ne m’a pas évité l’amende. Je l’ai chantée à une fille que j’espérais embrasser, échec à nouveau. J’ai tenté d’expliquer à un contrôleur dans le métro que je ne voyageais qu’avec l’amour pour titre de transport (Travel with Love ), le salaud n’a pas goûté mon humour. Vraiment, il y a arnaque sur la marchandise, ça n’sert à rien.

hhhjjghgEt pourtant, pourtant… qu’elle est belle, cette chanson, enregistrée en 1969 selon les sources concordantes que sont internet et mon oreille gauche. L’agent de la maréchaussée aurait tout de même pu noter cette superbe introduction, et sa ligne de cuivres redoutablement efficace. La fille que je voulais embrasser aurait du succomber à l’écoute des voix de Justin Hinds et de ses DominoesDennis Sinclair et Junior Dixon. Quant au contrôleur de ticket, est-ce un pragmatisme aveugle qui l’aura empêché de soupeser la charge de non-dits qu’un texte si simple porte ? Ou alors, l’avait-il perçue, avant de se dire : « c’est bien joli, mais ça n’sert à rien » ?

“Everywhere I go, I have to travel with love”

Toute cette histoire, vous l’aurez compris, pour noircir une nouvelle page virtuelle et m’endormir la conscience tranquille. Aussi pour partager avec vous ce morceau, qui tourne en boucle sur mes enceintes, mes écouteurs, et dans ma tête. Egalement pour compléter, à la lumière de cet exemple, l’adage bien connu:  “The Best things in life are free”. J’ajoute : Les meilleures choses dans la vie sont gratuites… et ne servent à rien.

Advertisements

6 thoughts on “Travel with love

  1. sympathique chronique encore une fois, bien que le propos me paraisse un peu amer! Il existe une version ultérieure de 1984 sur l’album éponyme qui, bien que moins bonne amha (mais je sais que tu seras d’accord), a la même nostalgie dans la voix, peut-être même un peu plus profonde car plus posée.
    En tout cas, même si ça ne sert à rien, continue de partager ta passion… et prend-toi un forfait Navigo!

  2. Justin Hinds a re-enregistre cette chanson avec les Wailers sur l’album intitule “Travel With Love”, une merveille produite en 84 et sortie sur le label Nighthawk.

  3. Pingback: They throw I in the fire, but I never got burn | Killers Without Fillers

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s