Expo “Jamaica, Jamaica” : mixtape & podcast France Inter

Coucou,

Ça faisait tellement longtemps que je n’avais rien posté sur ce blog, qu’avant d’en venir à la raison qui me fait réactiver ce canard boiteux et virtuel, je me sens obligé d’expliquer, en trois motifs, les raisons de cette absence : manque évident de temps, manque de choses à dire, flemme, et volonté de respecter le leitmotiv du blog, induit par son nom : Killers without Fillers. Pas-de-rem-pli-ssage. Une maxime qui, lorsqu’on l’applique au discours, donne un truc du genre : « si j’ai rien à dire, je ferme ma gueule. ». Dont acte.  

Pour le dire plus simplement : non, Killers Without Fillers n’est pas mort. Mais mon choix d’abandonner le petit-billet-coup-de-cœur au profit des gros-dossiers-anglés (sur ce modèle) ou d’interviews, combiné à une vie professionnelle assez intense depuis 1an-et-demi, m’oblige à une forme de pause. Mais je reprendrai, bien sûr. Je travaille d’ailleurs ces temps-ci [spoiler alerte] sur un gros dossier « Ce reggae fait à Toronto ». En somme, je vous enjoins nonobstant l’irrégularité des parutions à stay le plus tuned possible.

Une fois débarrassé de ce petit laïus, je peux en venir au fait :

“The Jamaicain vibes of the Philharmonie de Paris”

Comme vous le savez certainement, une exposition intitulée « Jamaica, Jamaica : de Marley aux Djs » se tient en ce moment à la Philharmonie de Paris (depuis le 4 Avril et jusqu’au 13 Aout). Le commissaire de l’expo, l’ami Sébastien Carayol, a réussi ce tour de force qui consiste à faire entrer une musique populaire du tiers-monde dans l’antre feutrée d’une grande institution culturelle française. Et, let me tell you, il n’a pas fait les choses à moitié : histoire sociale et politique de la Jamaïque, artefacts musicaux légendaires, images rares, concerts, conférences […]. Je ne vais pas vous faire l’article de l’expo (une littérature abondante existe déjà à ce propos), je ne vous dirai qu’en un mot : foncez-y !

J’ai eu le plaisir de participer à deux petites choses liées à cet événement ; et c’est tout l’objet de ce post : je voulais les archiver ici avant qu’elles ne disparaissent dans les limbes des internets :

  • La première est une émission de France Inter, le Nouveau Rendez-Vous, présentée par Laurent Goumarre : le 4 avril, jour du vernissage de l’expo, l’émission se tenait en direct de la Philharmonie de Paris, et j’ai eu l’immense joie d’être invité à parler de reggae sur ma radio publique et nationale préférée. Évidemment, j’ai profité qu’on mette à ma dispo les antennes relais du pays pour passer du Stranger Cole et du Ken Boothe. Retrouvez le podcast ci-dessous, avec Seb Carayol, Françis Dordor, Elodie Maillot, Théophile Kopera… et ma pomme, donc.

PODCAST ICI(Je n’ai pas réussi à intégrer le lecteur France Inter…)

  • La seconde est une mixtape que j’ai réalisé pour Radio Jamaica, la radio officielle de l’exposition, propulsée fièrement par Franck Haderer. Une radio sur laquelle vous pouvez écouter chaque jour à 15h et 21h des mixtapes d’invités tels que le Dj de Fat Freddy’s Drop, Greg Graalrecord… Ou Usain Bolt ! La mixtape la plus rapide de tous les temps ! Pour ma part, une heure de musiques jamaïcaines dont je vous colle lecteur et tracklist ci-dessous. Tune in ’till aaa mornin’ !

Jackie MittooHang em’high
The Jay Tees Forward to jah
The Pionneers Ohoi
Desmond Dekker No place like home
Al Campbell Oversize Man
Oversize dub
Johnny OsbourneMr Marshall
Earl 16 Malcolm X
Junior Byles Mumbling & Grumbling
Johnny OsbournePut away your gun
put away your dub
Errol DunkleyKeep the pressure down
Lloyd & DevonLove is a key
The Shades – I know a girl
Dave & Ansel CollinsGirl you rock my soul
Laxton FordHurry Come up
Jackie ParisMake me Smile
Make me dub
Bob Marley & the WailersAll day & all night
Freddy McKay & NicodemusPretty Looks

 

Advertisements

One thought on “Expo “Jamaica, Jamaica” : mixtape & podcast France Inter

  1. C’est pour quand le dossier sur Toronto ? Ca me fascine perso la qualité des prods venant de là bas.
    Dommage qu’on ne trouve pas grand chose comme articles traitants de ça.
    Pas mal de labels ou d’artistes obscurs n’ayant laissé qu’un maxi (format favori quand on navigue sur YT).
    Bref on a hâte.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s